Pourquoi est-il si difficile de trouver une source d’hormone de croissance de bonne réputation ?

Pourquoi est-il si difficile de trouver une source d’hormone de croissance de bonne réputation ?

pharmaceutique

Réponse Courte

Beaucoup de marques ont travaillé très dur pendant de longues années pour empêcher la commercialisation de l’hormone de croissance de haute qualité à bas prix. Donc, maintenant votre seule option est d’acheter leur hGH, même si elle est aussi de haute qualité, mais à un prix 10 fois plus élevé. D’un autre côté, l’hGH de mauvaise qualité est facile à acheter en ligne car il y a tellement de sources. Ils sont difficiles à stopper, même avec des ressources illimitées.

Réponse longue

Pour répondre correctement à cette question, il faudrait rapidement expliquer l’origine de la vente réelle de l’hGH et de certaines politiques qui y sont liées. Vous pouvez avoir plus de details au sujet de cet élément clé qui procure plus de masse musculaire en continuant à lire cet article.

A la bonne époque

Vers la fin des années 1990 et jusqu’au milieu des années 2000, c’était très facile de se procurer de l’hormone de croissance de haute qualité en ligne et cela sans ordonnance. A cette époque, c’était parfaitement légal d’acheter presque n’importe quel médicament pour son usage personnel aux USA, au Canada et dans l’Union Européenne. Il était permis d’importer des médicaments d’Asie tant qu’ils n’étaient pas classés parmi les narcotiques et que la quantité ne dépassait pas le dosage pour une personne sur une durée de 3 mois. Il n’y avait alors pas de marques de mauvaise qualité sur le marché car un individu pouvait facilement obtenir l’hGH de qualité excellente. De leurs cotés, les cas de contrefaçon étaient occasionnels. Cependant, ce problème fut rapidement réglé en introduisant des autocollants de vérification d’authenticité sur les boîtes d’hGH d’origine.

Entre l’année 1991 et 2007, Jintropin, une marque chinoise gagna en popularité au point de faire concurrence à des marques des grosses marques sur leurs marchés domestiques. Jintropin était de loin l’hGH le plus prisé à des fins non médicales. Les gens l’utilisaient comme ils le voulaient afin de bénéficier des effets anti-vieillissement, de perte de poids, de bodybuilding, de bien-être général, etc. Gensci, le fabricant n’a pas hésité à mettre en avant ces avantages hautement recherchés par les gens dans le monde entier pour des fins de publicité vraiment accrocheuses. Une marque un peu plus jeune, Biotropin, qui existe depuis seulement 2010 ne cesse de prouver qu’elle apporte aussi des bienfaits positifs aux sportifs et aux bodybuilders.

Les mauvaises périodes

Les grands groupes pharmaceutiques forment partie des piliers de l’économie mondiale et ils ont les moyens d’influer sur la politique … Les marchés occidentaux sont les endroits où ils peuvent facilement ajuster des prix excessifs et s’en tirer à bon compte. Donc, à leurs yeux la zone pharmaceutique vaut d’être dominée par tous les moyens nécessaires. Pour parvenir à dominer les ventes de médicaments sur les marchés de l’ouest, la concurrence asiatique 10 fois moins chère a du être évincée stratégiquement. Ci-dessous vous saurez comment cela s’est fait :

Le Plan A consistait à utiliser la même technique utilisée d’ordinaire pour d’autres produits asiatiques peu chers – en les stéréotypant, les faisant passer pour des produits de basse qualité ou dangereux. La technique n’a pas fonctionné contre l’hGH car on encourageait les utilisateurs à faire tester les produits provenant des laboratoires comme Lifetech Labs. En faisant ce test, ils ont pu personnellement comparer les résultats entre l’hGH chinois et les marques des grands groupes des pays occidentaux. La réputation des produits comme Biotropin s’est automatiquement améliorée, et cela, peu importe le genre de stratégie que tentaient les compagnies pharmaceutiques de l’ouest. Vous pouvez jeter un oeil sur Google Trends et chercher le graphique de Jintropin entre 1990 – 2007. Même Silvester Stallone fut pris en flagrant délit d’importation de ce produit en Australie pour son usage personnel, ce qui fut une histoire piquante à l’époque.

Le Plan B fut constitué en 3 phases différentes. D’abord, l’industrie de la propagande des grands média fut lâchée avec l’objectif de diaboliser l’hormone de croissance comme une substance dangereuse. En l’occurrence, il voulait dire qu’importer l’hGH d’Asie était une chose très mauvaise dans tous les cas de figure. Pendant cette période, il était possible de paramétrer toutes les alertes Google pour recevoir les informations quotidiennes à propos de l’hGH. Des noms de célébrités étaient utilisés pour attirer l’attention sur les histoires. Ensuite, une description de l’horreur et des dangers de l’hormone de croissance donnait l’impression aux gens que quelque chose devait être fait pour stopper tout ça.

La deuxième phase consistait à rendre l’importation de l’hGH illégal. En 2007, l’hormone de croissance fut classée dans le même groupe que les stéroïdes anabolisants et rendue illégale à l’achat sans ordonnance, ou à la vente sans permis. Qui pouvait alors obtenir un permis sur les marchés de l’ouest ? Seulement les fabricants de l’ouest, les pharmacies locales, ainsi que les médecins locaux. De nos jours, les médecins n’ont pas le droit de prescrire des substances non approuvés, en d’autres mots asiatique. Et les pharmacies locales n’ont de nos jours pas le droit de vendre de la hGH non approuvée et créée par les laboratoires asiatique.

Les fondations ont donc été posées avec succès en 2007. Cela après que les géants pharmaceutiques de l’ouest aient obtenu le monopole sur les marques d’hGH de l’ouest pour la vente sur ce même marché. Comme les lois ont changé du jour au lendemain, cela a rendu l’activité des vendeurs d’hormone de croissance non basés dans l’ouest illégal. Ce fut à ce moment qu’est arrivé le temps de la troisième phase, celui qui consistait de s’attaquer aux fabricants et vendeurs décrétés escrocs. Dans le cas de Jintropin, au début ils étaient des fournisseurs biens qui procuraient un produit de haute qualité à des prix très bas comparé à ceux des grands groupes. Le jour suivant les médias décrivaient le PDG comme un baron de la drogue et il était recherché pour passer devant les tribunaux des Etats-Unis. Ensuite, Gensci a brièvement perdu son permis de fabriquer Jintropin en Chine, ce qui a automatiquement engendré de grosses pertes. Peu de temps après, son permis fut restauré, tout est rentré dans l’ordre, à la différence près qu’il a arrêté de vendre sur les marchés occidentaux. En tant que seul laboratoire chinois capable de fabriquer de la hGH de la plus haute qualité à ce moment précis, Jintropin représentait à lui seul 80% des ventes du marché chinois. Les 20% allaient à l’Ansomone, une hGH de qualité moyenne, et aussi à quelques autres petits fabricants capables de produire de la somatropine de faible qualité.

Les suites

D’innombrables nouvelles marques ont rapidement vu le jour suite à la venue de l’aspirateur à hGH laissé sur le marché de l’ouest. Les marques disponibles aujourd’hui sont considérées comme illégales car elles sont soit des marques d’hGH de contrefaçon, soit des génériques. Ils sont nommés selon le désir du revendeur (Riptropin, Kigtropin, Getropin, Taitropin, Glotropin, tout-ce-que-vous-voulez-tropin). Certaines ont été conçues pour  être confondues comme des fabrications européennes ou américaines, par exemple, Europharma, Eurobolic etc … Elles sont mêmes livrées depuis l’Union Européenne par peu importe quel revendeur qui les auraient acheté en gros d’Asie.

Les petits fabricants, plus ou moins chinois ou indiens semblent avoir été les plus avantagés par l’abrogation de l’hGH asiatique. En empêchant le géant Gensci de vendre, les plus petits ont eu la possibilité de s’établir. Comme ils utilisent des laboratoires souterrains, leurs pratiques de fabrication restent inconnues. Les chances qu’ils emploient des personnes qualifiées et qu’ils aient des équipements coûtant des millions de dollars pour fabriquer de la somatropine de haute qualité sont infimes. Ils sont capables de proposer leur produit pour une fraction du prix comparé à l’hGH de haute qualité. Les revendeurs sont alors attirés par les prix bas de ces produits et les revendent aux derniers acheteurs intéressé.

Même s’il y a eu aucune pénurie d’Hypertropin de haute qualité sur le marché depuis 2007, Gensci s’est remis en établissant Jintropin légalement en Russie, au Mexique et quelques autres pays du tiers monde. Cette marque est apparemment revendue sur le marché noir de l’ouest. Donc les dommages occasionnés à l’image de l’hGH chinois sont difficiles à repérer. Les nouveaux utilisateurs tombent souvent sur des marques d’hGH de basse qualité car leurs prix sont normalement les plus abordables.  

De plus, les géants pharmaceutiques avec toutes leurs extensions (FDA, legitscript, etc) continuent de poursuivre agressivement les vendeurs d’hormone de croissance en ligne. Ils vont même jusqu’à confisquer les noms de domaines des sociétés qu’ils considèrent être des pharmacies non conformes et qui ont enregistré des noms de domaines de l’ouest illégalement. Les grandes compagnies pharmaceutiques comme jintropin.com, hypertropin.com et même ansomone.com ont fermé, alors qu’ils ne semblent ne pas être intéressés à retirer les marques d’hGH de basse qualité en ligne comme riptropin.com, kigtropin.com, taitropin.com, eurochem-labs.com et bien d’autres encore. C’est sûrement parce qu’elles servent à prouver leur argument : l’hGH du marché noir est mauvais et vous l’expérimenterez vous même.

Résumé

Le bon hGH synthétique est essentiellement utilisé à des fins récréatives depuis presque 30 ans. Ça n’a par ailleurs jamais fait de mal à personne. Mais, les grandes entreprises pharmaceutiques qui ont fait moins de profit à cause de la concurrence asiatique qui est moins chère ont causé un ralentissement de leur prise excessive sur les marchés de l’ouest. L’hGH fabriqué en Chine est identique et parfois même supérieure en qualité comparé à l’hGH fabriqué par les grands groupes pharmaceutiques occidentaux. L’autre raison est que la concurrence entre les fabricants chinois est plus grande. Cependant, ils ne se cachent jamais derrière les droits d’auteurs, les permis et ne s’envoient pas des plaintes et n’ont pas recours à des obstacles légaux. Ils se battent seulement pour le marché. Afin de pouvoir garder leurs clients, ils doivent se montrer meilleurs que leurs concurrents ou s’en aller pour toujours.

Les grosses boites pharmaceutiques des US ne suivent pas cette philosophie. Ces derniers préfèrent les méthodes comme le lobbying, le sabotage des concurrents également, les permis pour privilégiés, ou ils achètent la concurrence pour avoir le monopole du marché.  Afin de protéger leurs intérêts, les entreprises américaines ont besoin de garder leurs concurrents asiatiques moins chère à distance en utilisant n’importe quelle méthode. Ils ne peuvent pas bannir directement les produits asiatiques parce que 90% de ces derniers est importé d’Asie. Comme ils doivent garder la porte ouverte, les vendeurs d’hGH asiatiques trouvent plusieurs moyens de faire passer leurs produits à la douane.

Voici en gros ce qu’ils disent:

L’hGH est très mauvais pour vous et vous ne devriez pas y avoir accès pour votre propre protection. Cependant, si vous achetez les produits d’une grande entreprise pharmaceutique à un prix 10 fois plus élevé, dans ce cas l’hGH est bon pour vous.

Espoir pour le futur

Si les grosses entreprises ne sont plus intéressées dans la domination de la vente de l’hGH sur les marchés américains, nous assisterons à un changement de statut de l’hGH pour ce qu’il aurait toujours du être; un complément de santé. Jusqu’alors, il existera toujours des marchés noirs et des technologies offrant plus de liberté comme Bitcoin, Deep Web, ToR, i2p. Cela, même si d’autres technologies très performantes sont prêtes à être lancées (open bazaar, BlackMarket). L’internet anonyme Peer 2 Peer entier s’est développé et ne cesse de s’améliorer. Pour l’instant, les utilisateurs de la hGH devront apprendre à utiliser ces technologies. Il devrait aussi commencer à faire tester les produits avant de se les injecter et d’acheter seulement à des sources réputées.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *